«

»

juin 16

Le code plantes envahissantes

Des plantes envahissantes dans des milieux spécifiques

La plupart des plantes horticoles ne présentent aucun risque. Certaines d’entre elles, cependant, deviennent envahissantes dans des milieux spécifiques et impactent de manière négative la biodiversité locale et/ou le fonctionnement des écosystèmes, la santé et les activités économiques.

VAL’HOR, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, propose aux entreprises des outils et des labels pour améliorer leur compétitivité. Parmi eux, le code plantes envahissantes qui a été lancé en 2015. C’est un engagement de la part des horticulteurs pour limiter l’introduction et la dispersion de plantes envahissantes ayant des impacts négatifs reconnus. Ce code permet de mettre en œuvre des mesures concrètes et des bonnes pratiques telles des restrictions de certaines plantes.

 

Un site Internet sur le code plantes envahissantes

Afin de permettre au professionnels de la filière de s’engager facilement, un site Internet a été créé pour qu’ils puissent effectuer cette démarche en ligne, en quelques clics. Le portail permet également de les informer sur le code plantes envahissantes et propose deux listes : la liste de consensus qui recense celles qui ne doivent plus être produites, vendues, prescrites ou utilisées en France (ambroisie, jussie rampante, cerisier tardif, etc.) et la liste des plantes soumises à recommandations où figurent des plantes utilisables seulement dans des conditions précises (mimosa, rhododendron pontique, rosier rugueux, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>