«

»

oct 13

L’allaitement des enfants prévient de l’obésité

L’obésité des enfants est un fléau de plus en plus fréquent de nos jours. De nombreux facteurs entrainent l’obésité infantile: l’alimentation, la sédentarité, etc.

Des médecins spécialistes et généralistes se sont réunis lors des Entretiens de Bichat qui se sont tenus au mois de septembre et se sont penchés sur l’obésité infantile. Selon les dires du Docteur Béatrice Jouret, praticien hospitalier à l’endocrinologie de l’Hôpital des enfants de Toulouse, l’obésité touche surtout les enfants casaniers. De nos jours, les enfants ne font plus beaucoup de sport, restent cloitrés dans leur chambre et mangent tout le temps. L’insécurité et l’avancé de la technologie font aussi que les enfants restent sédentaire. Télévision, ordinateur, tablette, etc ont des impacts sur les signaux cérébraux. Après des heures devant un écran, les enfants mangent beaucoup plus. L’alimentation a également un effet non négligeable sur l’état de santé des enfants. La plupart des aliments ingurgités par nos enfants sont hypercaloriques. Les enfants mangent aussi à tout instant et c’est ce qui favorise l’obésité infantile.

Les symptômes et le traitement de l’obésité infantile

La graisse qui s’accumule au niveau de l’abdomen est un signe d’obésité. Cela peut entrainer des maladies comme les accidents cardio-vasculaires ou le diabète. La progression de la courbe de poids et l’indice de masse corporel d’un enfant doit être surveillés de près pour éviter l’obésité. L’obésité infantile peut être soignée avec l’aide d’un éducateur sportif, un diététicien et un psychologue. Le soutien moral et le changement d’alimentation sont d’une importance capitale pour mener à  bien les soins octroyés à un enfant en surpoids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>