«

»

mar 11

Ventilation et isolation : la bonne combinaison

La ventilation a pour but de limiter les polluants dans l’air en évacuant l’humidité générée par la présence et les activités des habitants (respiration et transpiration) et celle issue de l’extérieur (pluies, remontée du sol, défauts de la construction). La ventilation est également déterminante pour apporter de l’air « neuf » et sain.

Mauvaise ventilation et lourdes conséquences

Lorsque l’humidité n’est pas évacuée, elle se condense sur les murs froides, ce dégrade les revêtements des murs, les plâtres, les isolants etc. Cela créé un milieu favorable pour le développement de moisissures et l’arrivée d’insectes tels que les termites. De plus, la pollution de l’air intérieur induit un risque accru de pathologies allergiques et respiratoires.

Une bonne isolation est également indispensable dans le sens où elle réduit la condensation. Néanmoins, si elle est mal conçue, elle pourra entraîner une humidité excessive dans l’air ambiant. Une ventilation efficace assurera aux habitants un air intérieur sain et bien renouvelé.

isolation

L'importance de l'isolation dans votre maison

Quelles solutions ?

Les pièces humides ont besoin d’être plus ventilées que les chambres par exemple. De même, plus il y a d’habitants, plus les besoins en ventilation sont grands. N’oubliez pas non plus que le fonctionnement des appareils électroménagers favorise l’humidité et en double le taux.

Pour ventiler vos pièces, vous pouvez le faire soit de manière naturelle ou soit mécaniquement. La première option consiste à ouvrir régulièrement (5 à 15 minutes matin et soir) deux fenêtres opposées. Vous pouvez aussi installer dans les pièces principales des grilles d’aération directement intégrées aux portes ou aux fenêtres. Cela garantira la circulation de l’air partout. En ce qui concerne les pièces humides, les grilles d’évacuation fixes sont à intégrer dans une cheminée ou un conduit de ventilation vertical.

Quant à la ventilation automatique, elle peut se faire à l’aide d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée). Ce système a pour but de maîtriser les dépenses d’énergie selon les normes BBC en vigueur. La version double flux récupère la chaleur de l’air ambiant pour chauffer l’air neuf issu de l’extérieur. Cet air est alors filtré et chauffé à faible coût ce qui vous permet de bénéficier d’une bonne qualité d’air tout en faisant d’importantes économies d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>